Entretien d’Embauche : Comment parler de ses défauts?

Les recruteurs se renseignent souvent sur les défauts d’un candidat pour tester ses aptitudes comportementales et son ouverture d’esprit. 
Pour vous aider à vous démarquer face aux recruteurs, voici un tour d’horizon des réponses à bannir et des réponses à mettre en avant. 
Gardez à l’esprit qu’Il est important de rester naturel et modeste.

«Citez-moi trois de vos défauts?» 

Combien de candidats se sont vus poser une telle question lors d’un entretien d’embauche. Et si elle revient souvent dans les entretiens, c’est parce qu’elle permet au recruteur d’aller directement à l’essentiel aux points forts et faibles du candidat, et à la perception qu’il a de sa propre personnalité.

Réponse 1 : Je n’en sais rien… 
C’est sans doute la pire réponse à laquelle peut s’attendre un recruteur. Cette réponse peut porter préjudice aux candidats briguant des postes à responsabilités. Si vous ignorez vraiment quels sont vos qualités et défauts, plongez-vous dans le compte-rendu de votre dernier entretien d’évaluation, ou essayez de vous rappeler quelles remarques revenaient le plus souvent lors de votre précédente expérience. 

Réponse 2 : Je suis exigeant, perfectionniste, tenace… 
Jugées trop bateau, ces qualités font généralement chou blanc en entretien : elles ne permettent pas à un employeur de cerner correctement votre personnalité. Ces réponses "passe-partout" sont d’autant plus insignifiantes si les qualités évoquées ne ressortent pas dans votre CV, à titre d’exemple, un candidat qui dit aimer le travail en équipe mais qui ne consacre pas une partie de son temps à une association ou à un club sème le doute. 

Réponse 3 : Je n’ai que des qualités ! 
Cette réponse agace les recruteurs, qui y voient, au mieux un manque de recul, au pire, un manque de sincérité. Cette confiance en soi peut être interprétée comme une volonté de trop en faire et de sur jouer. 

Quels sont maintenant les réponses à mettre en avant?

Réponse 1 : Je suis pessimiste 
 Votre propension à envisager les évènements d’une manière négative est ancrée en vous. Mais ce défaut reste audible, par les recruteurs car les personnes pessimistes, sont en général prudentes, et prennent le temps de la réflexion avant de passer à l’action. 

Réponse 2 : Je suis ambitieux 
Les recruteurs adorent ceux qui affichent leur ambition. Tout est une question de forme. Évidemment, impossible de dire que dans deux ans, vous vous voyez déjà calife à la place du calife. Préférez des tournures du genre, j’ai déjà une bonne vision de l’avenir, j’aime mener des projets sur le long terme, j’ai besoin de considérer dès maintenant mes perspectives d’évolution dans l’entreprise. Le terme ambition étant donc à manier avec parcimonie. 

Réponse 3 : Je suis introverti 
Ce défaut est audible en entretien à condition de ne pas postuler pour un job dans le cadre duquel l’expression et la créativité sont indispensables. « Les introvertis sont des personnes posées qui ne parlent pas pour ne rien dire. Un profil idéal pour des fonctions administratives comme la finance par exemple ».

Un dernier conseil, Essayez d’éviter les défauts que les recruteurs ne cessent d’entendre entretien après entretien. Veillez à adapter vos défauts à votre secteur d’activité. Au même titre qu’un commercial, ne peut se permettre d’être timide, une personne évoluant dans la finance ne peut être étrangère au maniement des chiffres par exemple.
Entretien d’Embauche : Comment parler de ses défauts? Reviewed by wadifacompta.com on dimanche, novembre 06, 2016 Rating: 5 Les recruteurs se renseignent souvent sur les défauts d’un candidat pour tester ses aptitudes comportementales et son ouverture d’esprit...

Réactions :

 
                       

Aucun commentaire: